MATHADORE
         Volume 3 Numéro 99 - 10 novembre 2002

L'hebdomadaire gratuit portant sur l'enseignement des mathématiques



             Le bulletin de Mathadore 
 

Encore une fois cette année, c’est l’époque où les demandes d’aide relatives au bulletin sont quotidiennes. Depuis trois années, des efforts considérables sont déployés dans tous les milieux scolaires afin de concevoir un bulletin approprié aux visées de la réforme du Québec.

Comme nous l’avons déjà mentionné l’année dernière, bien que le nouveau programme de mathématiques du Québec soit le meilleur dont s’est doté le Québec, il présente certaines lacunes. La lacune la plus évidente se retrouve dans la définition des compétences disciplinaires ; il est difficile de les distinguer et de leur attribuer un domaine de façon exclusive. Lorsque nous enseignons, ces précisions ne sont pas essentielles. Par contre, au moment d’évaluer, elles deviennent incontournables.

Pour être clair, voici le bulletin que j’aimerais utiliser.
 
  Comprendre     Raisonner  Communiquer      Effectuer
LE NOMBRE
L'ESPACE

Cliquez sur les différentes cases du bulletin afin de lire les comportements qui, au primaire, manifestent ces quatre compétences relatives au nombre et à l’espace.

Le domaine du nombre s’applique à la numération, aux opérations arithmétiques, aux fractions, à la mesure, aux statistiques et aux probabilités. Il désigne tout ce qui est quantifié, tout ce qui utilise le nombre.

Le domaine de l’espace désigne la géométrie. C’est un domaine qualitatif où les objets sont décrits. Si leurs propriétés sont quantifiées, nous appliquons alors des concepts développés dans le domaine du nombre.

Comprendre désigne tout ce qui associe les mathématiques à diverses réalités. Ainsi, le nombre 612 peut être associé à une distance, à une somme d’argent, à une durée, à une certaine disposition des billes d’un boulier, à un ensemble de pièces du matériel de base dix. C’est le domaine de Caboche.

Raisonner c’est structurer et démontrer. Pourquoi, sur une règle, la distance entre les nombres consécutifs est-elle toujours égale ? Pourquoi procède-t-on de telle façon pour additionner ou multiplier ? Pourquoi 6 dizaines + 4 unités = 5 dizaines + 14 unités ? C’est le domaine de Troublefête.

Communiquer désigne cette compétence qui permet d’utiliser un ensemble de symboles et de termes dans le but de rechercher à la fois l’exactitude et l’efficacité au moment de s’échanger ou de consigner des informations. Comment noter que « seize est plus petit que vingt-quatre » ? Comment s’appelle cette figure qui possède quatre côtés égaux ? Qu’est qu’un centimètre ? Comment écrire et lire tel nombre ? Tout ce qui précède est la spécialité de Papyrus, ce nouveau personnage qui soulagera D3D4 de sa tâche de communiquer.

NOTE : L’évaluation par compétences évolue tellement rapidement, que nous devons modifier le rôle de D3D4 et créer Papyrus de qui relèvera désormais le travail de communication. La représentation de Papyrus sera sans doute modifiée sous peu.

Effectuer s’applique à tous les gestes mécaniques qui sont réalisés avec de plus en plus de facilité et de précision en nécessitant de moins en moins que nous y pensions. Trouver la somme de deux nombres, mesurer une longueur, tracer des parallèles, tracer un graphique, calculer mentalement, estimer,… Cela est de la compétence de D3D4.

Prenez note que la compétence « Effectuer » a été malheureusement située avec la compétence « Raisonner » dans le programme du Québec. En la situant à part dans le bulletin, nous respectons tout de même le programme puisque nous évaluons l’ensemble des compétences. La dissociation représentée dans le bulletin de Mathadore permet d’établir non seulement une évaluation sommative, c’est-à-dire une évaluation des diverses compétences, mais aussi une évaluation diagnostique où nous observons comment l’élève développe une même compétence. Nous reviendrons sur ce sujet la semaine prochaine.

En ce qui concerne la légende, celles que propose le Cadre de référence pour l’évaluation des apprentissages au préscolaire et au primaire ( MEQ 2002–02–00306, p. 37 ) peuvent être adéquates. Nous y reviendrons.

Robert Lyons