MATHADORE
         Volume 3 Numéro 100 - 17 novembre 2002

L'hebdomadaire gratuit portant sur l'enseignement des mathématiques


                    Difficultés d’apprentissage 

Trop souvent, lorsqu’un élève est en difficulté, nous avons tendance à reprendre l’enseignement ou à en ralentir le rythme, le tout sans poser un diagnostic. Il n’est pas difficile de constater que deux élèves qui obtiennent la même note dans un examen ont rarement les mêmes acquisitions. Comment croire alors que, pour s’améliorer, ils doivent tous deux vivre la même séquence d’enseignement.

Il semble que nous puissions isoler quatre grandes catégories de difficultés, chacune d’entre elles provenant de causes différentes et partant, devant être résolues par des interventions différentes.

A : LES DIFFICULTÉS DE NATURE ANALOGIQUE

1. Difficulté à percevoir le sens des problèmes ;
2. Difficulté à associer les mathématiques avec des situations concrètes de la vie courante ;
3. Difficulté à faire une synthèse des données d’un problème ;
4. Difficulté à effectuer des transferts ;
5. Difficulté à imaginer une voie de solution.

Premier portrait type : L’élève lit correctement le problème ou un texte en français. Il connaît le sens de chaque mot. Dès qu’il a terminé sa lecture il vous demande :  « Madame, qu’est-ce que je dois faire ? » L’élève éprouve des difficultés en compréhension de texte et en résolution de problèmes. Ses résultats changent peu même lorsque nous lui lisons le problème.

Diagnostic : Voilà un élève qui manque d’autonomie. Un élève qui aura des difficultés en compréhension et dans les domaines où Caboche se distingue ( Voir  Mathadore 99  vol3num99.html  sur www.defimath.ca ).

Cause : La surprotection par au moins un des parents de l’élève.

Deuxième portrait type : La grande différence entre cet élève et celui du premier portrait type est que celui-ci réussit bien en compréhension de texte. Donc, il manifeste son autonomie en français, et souvent dans plusieurs autres matières, mais pas en mathématiques.

Cause : L’élève a développé une fausse perception de ce que sont les mathématiques. Pour lui, faire des mathématiques, c’est calculer, c’est mémoriser et suivre des consignes. Pour cet élève, en mathématiques, un cheval peut avoir six pattes, mais cela ne se peut pas ailleurs ( Voir Mathadore 5  vol1num05.html   ).

B : LES DIFFICULTÉS DE NATURE LOGIQUE

1. Difficulté à structurer la solution d’un problème ;
2. Difficulté à justifier la solution d’un problème ;
3. Difficulté à analyser chaque élément du problème et de sa solution ;
4. Difficulté à se concentrer de façon soutenue ;
5. Difficulté à percevoir une contradiction.

Portrait type :  L’élève perd le fil d’une conversation ou d’une tâche. Il semble être distrait. Lorsqu’il lit, il doit suivre avec son doigt. Il est parfois hyperactif. Une journée il apprend assez bien et le lendemain rien de va. Lorsqu’il est seul avec un enseignant, ça va souvent bien, en groupe il ne semble pas concerné.

Diagnostic : Cet élève a de la difficulté surtout en logique, en raisonnement. Ses faiblesses se situent là où Troublefête se signale ( Voir Mathadore 99  vol3num99.html sur www.defimath.ca ).

Cause : Habituellement un problème de santé. Les élèves trisomiques sont les plus affectés.

C : LES DIFFICULTÉS DE MÉMOIRE

1. Difficulté à se souvenir des termes mathématiques ;
2. Confusion entre différents termes ou symboles.

Portrait type :  L’élève  ne  peut  résoudre  certains  problèmes  de  géométrie  car  il  confond les termes « aire » et « périmètre ». Bien qu’il puisse calculer que 
32 x 12 = 384, il ne saura quoi faire si nous lui demandons de trouver le produit de 32 et de 12.

Diagnostic : C’est le domaine de Papyrus qui en souffre le plus (Voir Mathadore 99  vol3num99.html  sur www.defimath.ca). Même si la communication demande plus que la simple mémorisation, les difficultés dont il est question ici sont celles résultant du fait que l’élève ne se souvient pas des mots et symboles précis qui facilitent la communication en la rendent plus concise et plus précise.

Cause : Nous ignorons pourquoi certaines personnes ont une excellente mémoire alors que d’autres en possèdent une qui est déficiente. Nous ignorons aussi pourquoi certains ont une excellente mémoire des noms de personnes sans se rappeler leur visage. Une chose est certaine, l’analogie et la logique constituent deux facultés qui peuvent assister la mémoire. Ainsi, nous utilisons la logique lorsque nous apprenons que, pour obtenir le pluriel d’un nom ou d’un adjectif, il suffit d’ajouter un « s » à ce terme écrit au singulier. Mais pour les exceptions ? Nous utilisons l’analogie : « bijoux, cailloux, choux… », c’est presque une chanson que nous ne pouvons que difficilement réciter dans un autre ordre.

D : LES DIFFICULTÉS D’EXÉCUTION EFFICACE

1. Manque de précision en mesure ;
2. Difficulté à calculer juste et rapidement.

Portrait type : L’élève sait comment mesurer ou calculer. Il peut souvent expliquer la technique qu’il utilise. Il sait habituellement quelle opération utiliser pour répondre à un problème. 

Diagnostic : Difficulté à travailler sous stress. Difficultés dans les domaines où D3D4 excelle ( Voir Mathadore 99 sur www.defimath.ca ).

Cause : Souvent une question de tempérament. L’élève aime prendre son temps, rêvasser, il préfère les activités sociales aux activités compétitives. La routine l’ennuie, il est plus à l’aise dans la peau de Caboche que dans… le métal de D3D4.

Le bulletin de Mathadore présenté dans Mathadore 99 favorise l’évaluation diagnostique en distinguant quatre grandes compétences qui contribuent au succès non seulement en mathématiques, mais dans l’ensemble des activités humaines. La compréhension ( compétence analogique ), le raisonnement   ( compétence logique), la communication et l’exécution efficace sont en ce sens éminemment «transversales». Si nous les utilisons afin d’évaluer les élèves dans l’ensemble des matières, nous comprenons le fonctionnement de l’élève.
                                                                                                                        Robert Lyons